Quelque 167 Etats membres et observateurs permanents aux Nations-Unies ont adressé une “déclaration de solidarité et d’appréciation” à New York, ville qui abrite le siège principal de cette organisation mondiale et qui a subi de plein fouet l’ampleur de la pandémie de COVID-19 aux Etats-Unis.


“New York a été le foyer qui a accueilli et nourri l’action collective contre les défis mondiaux”, souligne le texte de la déclaration, ajoutant que c’est aussi à New York que le siège des Nations-Unies représente “notre voix collective pour la paix, la prospérité et la solidarité”. 


“Nous sommes convaincus que New York surmontera cette crise”, affirme les Etats membres et observateurs permanents signataires, assurant que les New-Yorkais triompheront de ce défi et en ressortiront plus forts et plus résistants. 
La déclaration salue également “le dévouement et le courage de tous les New-Yorkais”. “Nous savons que les New-Yorkais viendront à bout de cet ennemi vicieux”, selon le texte.


Le Secrétaire général de l’ONU devra publier cette déclaration en tant que document officiel des Nations-Unies, et “appuie pleinement non seulement cette initiative, mais aussi notre ville hôte”, a déclaré mardi son porte-parole.