Quelque 81 projets d’investissement d’un coût global avoisinant les 9 milliards de dirhams (MMDH), ont été validés au titre de l’année 2019 dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, selon des données fournies par le Centre régional d’investissement (CRI).


La ventilation de ces investissements par secteur d’activité démontre la prédominance des énergies renouvelables avec 7,5 MMDH, suivi des secteurs BTP (1,2 MMDH), du commerce et services (130 MDH), de l’industrie (135 MDH) et du tourisme (25 MDH), précise le CRI dans un rapport. 


En termes de création d’entreprises, le guichet unique du CRI a enregistré en 2019 une croissance considérable d’activité avec 632 certificats négatifs délivrés, soit une hausse de 9% par rapport à un an auparavant. 


D’après la même source, l’année dernière a vu la création de 504 unités, dont 337 personnes morales, soit une augmentation de 17% sur un an. 


S’agissant de la répartition par nature juridique, les sociétés à responsabilité limitée viennent en tête avec 305 certificats négatifs, devançant les sociétés en nom collectif (30), les personnes physiques (167) et les sociétés anonymes et autres (02).


S’inscrivant dans la dynamique d’échange engagée avec les pays africains, la Région a adopté une politique de renforcement de ses structures d’accueil d’investissement avec le lancement d’un projet de réalisation d’une zone industrielle et logistique sur une superficie de 73 ha dans la commune d’El Marsa, rappelle le CRI de Laâyoune-Sakia El Hamra.


La fin de l’année 2019 a été marquée par l’entrée en vigueur de la loi 47-18 portant réforme des CRI et la création des commissions régionales unifiées d’investissement (CRUI). 


Ladite réforme s’articule autour de trois axes majeurs : la restructuration des CRI (la Transformation des CRI en établissements publics avec de nouvelles missions), la création des CRUI (Fusion de toutes les commissions territoriales traitant des dossiers d’investissement en une seule) et la simplification des procédures liées à l’investissement (la digitalisation de l’offre de service et des circuits investisseurs notamment le déploiement de la plateforme cri-invest)