Le marché marocain des capitaux veut aller vite pour moderniser les outils de financement des Petites et moyennes entreprises (PME), a affirmé, ce mercredi à Doha, la présidente de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), Nezha Hayat.


Intervenant lors de la 44ème réunion du Comité régional Afrique-Moyen Orient affilié à l’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV), Hayat a indiqué que le Royaume Maroc est en train de finaliser le cadre législatif et réglementaire pour le lancement de plateformes de financement participatif (Crowdfunding), ajoutant qu’il s’agit de la première expérience du genre en Afrique et au Moyen-Orient.


Pour rappel, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, avait présenté récemment au parlement un projet de loi sur le Crowdfunding visant notamment à mobiliser de nouvelles sources de financement au profit des petites entreprises et des jeunes porteurs de projets