Le Maroc a réalisé des performances économiques remarquables au cours des dernières années, en amorçant un redressement productif qui a permis à la croissance de rester forte en dépit des chocs exogènes, indique la Fondation Jean-Jaurès dans une analyse sur l’évolution de l’économie marocaine.

“Le Maroc fait désormais figure de laboratoire d’une trajectoire de développement intéressante à analyser, notamment de par son positionnement euro-africain et son ambition de devenir le hub économique en direction du continent”, écrit la Fondation qui axe son analyse sur la transformation structurelle de l’économie marocaine au cours des vingt dernières années.

Dans un environnement global caractérisé par un ralentissement de la croissance de l’économie mondiale ayant notamment impacté celle de l’Union européenne depuis la crise financière de 2008, l’économie marocaine a progressé en termes réels à un taux annuel moyen de 4,2% entre 2000 et 2019, souligne la même source. De même, le niveau de croissance économique moyen au Maroc est resté au-dessus de celui des pays d’Afrique du Nord (3,42%) et de l’ensemble des pays africains (4,32%), relève la Fondation.