La récente annonce de l’implantation de la fintech saoudienne EdfaPay au Maroc a suscité des réactions mitigées sur le marché local.

Tandis que l’entreprise affirme dans son communiqué officiel avoir reçu le feu vert pour opérer au Maroc, des sources proches du Centre monétique Interbancaire (CMI) laissent entendre que le Centre n’a à ce jour pas approuvé de démarches initiées par l’entreprise.

D’autre part, une source autorisée au sein de Bank Al-Maghrib (BAM) a déclaré à l’Infomédiaire:  «Cet opérateur ne fait pas partie des sociétés ayant reçu un agrément de BAM, tel que diffusé dans le Bulletin officiel».