C’est une nouvelle phase de croissance pour Yassir au Maroc. L’application algérienne qui propose des services à la demande a en effet déposé, en janvier 2024, une demande d’agrément pour l’exercice des activités d’établissement de paiement auprès de Bank Al-Maghrib (BAM). Cette démarche s’inscrit dans une volonté de diversification et de consolidation de sa position sur le marché marocain. En attendant la décision de BAM, l’entreprise a coopté un board composé de personnalités marocaines.

Une présence renforcée au Maroc

Depuis son lancement au Maroc en 2019, Yassir a connu une importante croissance et s’est frayé un chemin dans le secteur des services à la demande. Présente dans plus de 45 villes à travers le Maghreb, dont plusieurs au Maroc, l’application propose une gamme variée de services incluant le transport, la livraison de nourriture et d’épicerie.

L’entreprise a récemment affiché son intention de renforcer sa présence au Maroc en présentant sa demande d’agrément d’établissement de paiement auprès de Bank Al-Maghrib. Cette initiative permettra à Yassir d’élargir son offre de services financiers, facilitant ainsi les transactions pour ses utilisateurs et partenaires. L’obtention de cette licence devrait marquer une avancée significative dans la stratégie de diversification de Yassir, visant à transformer l’application en une plateforme multifonctionnelle répondant aux besoins quotidiens des consommateurs.

Une équipe de direction stratégique

En attendant le feed back de la banque centrale et afin de soutenir cette expansion, Yassir a constitué une équipe de direction composée de personnalités marocaines influentes et expérimentées. Le conseil d’administration de la société créée pour obtenir l’agrément d’établissement de paiement comprend Ghalia Sebti, une entrepreneure renommée dans le secteur des technologies et des startups ; Mohamed Benjelloun Touimi, cousin de Brahim Benjelloun Touimi, numéro 2 de Bank Of Africa (BOA), apportant une expertise financière précieuse ; et Ali Kettani, dirigeant d’ALK Finance et frère de Abdelmalek Kettani, ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, renforçant ainsi les liens diplomatiques et économiques de l’entreprise.

Une stratégie d’expansion ambitieuse

L’expansion de Yassir au Maroc s’inscrit dans une stratégie plus large de croissance sur le continent africain. Après avoir levé, en 2022, 150 millions de dollars lors d’un financement de série B, Yassir a les moyens financiers pour accélérer son développement et renforcer sa présence dans de nouveaux marchés. Cette levée de fonds, l’une des plus importantes pour la startup africaine, reflète la confiance des investisseurs dans le potentiel de croissance de l’entreprise.

En obtenant l’agrément d’établissement de paiement, Yassir pourra offrir des solutions de paiement innovantes et accessibles, contribuant ainsi à l’inclusion financière. Cette initiative s’inscrit également dans la vision de Yassir de devenir la première super application à atteindre une adoption massive en Afrique, en facilitant les transactions quotidiennes de millions d’utilisateurs.