Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous a indiqué que son département est en train de réfléchir à la création d’une commission interministérielle pour la mise en œuvre territoriale de la politique et de la stratégie sectorielle relative à la jeunesse.


En réponse à une question centrale autour de « La stratégie du ministère de la Culture, de le jeunesse et des sports, à la lumière de la pandémie du coronavirus » posée par les groupes de la majorité à la Chambre des représentants, El Ferdaous a souligné l’importance de la gouvernance stratégique du département de la Jeunesse, expliquant que son département œuvrera à la création d’une commission interministérielle pour la mise en œuvre territoriale de la politique et de la stratégie sectorielle relative à la jeunesse, à l’instar du modèle de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).


Concernant le chômage des jeunes, le ministre a rappelé que le projet de loi de finances propose une mesure importante visant l’exonération de l’IR sur les salaires pour les entreprises qui embauchent les jeunes, âgés de 30 ans au plus, en contrat de travail à durée indéterminée (CDI), qualifiant cette mesure d’importante compte tenu des incitations qu’elle présente pour contrer les répercussions de la pandémie sur le marché de l’emploi.


Le responsable gouvernemental s’est, également, arrêté sur le programme « Intilaqa », lancé avant la pandémie au profit des jeunes, notant que le ministère veille à la réussite de ce projet, en particulier dans le volet lié à la jeunesse en milieu rural.