Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (département de l’Enseignement supérieur) et le British Council ont signé, ce vendredi à Rabat, une convention de coopération portant sur l’enseignement à distance de la langue et de la culture anglaises. Cette convention dont la cérémonie de signature a été présidée par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, et du ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur, Driss Ouaouicha, vise à soutenir les initiatives du ministère et des universités en matière d’enseignement à distance ainsi qu’à développer les compétences des étudiants dans l’apprentissage de la langue anglaise en tant que troisième langue étudiée à l’université après l’arabe et le français, et ce à travers les programmes télévisé “Word on the Street” et radiophonique “Obla Air”, co-produits par British Broadcasting Corporation (BBC) et le British Council.

Dans un déclaration, Ouaouicha a souligné que l’apprentissage de cette langue permettra aux diplômés des universités marocaines d’être plus ouverts aux cultures étrangères et d’avoir des perspectives plus larges en matière d’études supérieures, de recherche scientifique et d’emploi. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum d’entente dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, signée à Rabat en septembre 2019 en marge des travaux du dialogue stratégique entre le Royaume du Maroc et le Royaume-Uni et se base sur les recommandations de la Commission maroco-britannique en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique dont la réunion s’est tenue en janvier dernier à Londres, a-t’il poursuivi.

Elle représente un des quatre axes sur lesquels travaille la Commission maroco-britannique en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, à savoir l’éducation et la réforme, la qualité et la gouvernance dans les universités, la recherche scientifique, la mobilité et les programmes d’échange, a expliqué Ouaouicha, soulignant l’importance de cette initiative qui constitue une première étape d’une coopération concrète maroco-britannique en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, et qui sera suivie d’autres étapes concernant les quatre axes convenus dans la convention de coopération.

De son côté, l’Ambassadeur du Royaume-Uni à Rabat, Thomas Reilly, a exprimé sa satisfaction quant à la signature de cette convention, relevant l’importance de l’ouverture sur la langue anglaise au Maroc et l’accès à l’apprentissage via la télévision et la radio. La signature de cette convention à la lumière du confinement sanitaire traduit la ferme volonté des deux royaumes de consolider leurs relations, a-t-il dit, saluant au passage les efforts consentis par le British Council et la “BBC” par la signature de cette convention, ainsi que les efforts déployés par la radio et la télévision marocaine pour permettre aux élèves et aux étudiants marocains de suivre leurs cours à distance compte tenu de ces circonstances exceptionnelles.

Pour sa part, le directeur du British Council au Maroc, Tony Reilly, a estimé que ce programme éducatif vise à donner aux Marocains l’opportunité de développer leurs acquis linguistiques, et reflète également les efforts que le Maroc a déployés pour permettre à ses étudiants universitaires de bénéficier d’une formation de qualité, afin qu’ils puissent relever les défis de leur environnement socio-économique. Les deux programmes objets de la convention seront diffusés sur la chaine “Arryadia” et sur les ondes de la radio “Idaa Al Watania” à partir du lundi prochain.

L’émission éducative télévisée, composée de 10 épisodes pour une durée de 30 minutes chacune, sera diffusée à raison de deux épisodes par semaine, tandis que l’émission radiophonique se compose de sept séries de 20 épisodes chacune.