Infomédiaire Afrique – Le Kenya a acheté aux États-Unis 14,6 milliards de shillings (environ 140,6 millions de dollars) d’équipements militaires l’année dernière, selon de nouvelles données du gouvernement américain, relayées mercredi par les médias kényans.

 

Ce montant, qui représente la plus importante dépense en acquisitions militaires de la dernière décennie, place le Kenya au deuxième rang des États africains ayant acquis des équipements militaires des Etats-Unis, derrière l’Égypte avec 57 milliards de shillings (570 millions de dollars), rapporte le journal “The Star”.

 

Parmi les principales acquisitions du Kenya, le journal cite six hélicoptères achetés pour 8,76 milliards de shillings dans le cadre d’un contrat signé en septembre 2016.

 

Les lourdes dépenses militaires du Kenya sont expliquées par les autorités de Nairobi par la nécessité de sécuriser ses frontières contre les attaques des milices islamistes d’Al Shabaab.

 

Selon le rapport 2018 du Stockholm International Peace Research Institute, le budget de la défense du Kenya est le plus important des pays d’Afrique de l’Est.

Rédaction Infomédiaire