Infomédiaire Maroc – Une équipe internationale, dirigée par le Pr Jean-Jacques Hublin de l’Institut Max Planck d’Anthropologie Evolutionnaire (Leipzig, Allemagne) et le Pr Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut national d’Archéologie et du patrimoine de Rabat, vient de découvrir les plus anciens Homo Sapiens à Jebel Irhoud au Maroc.

Les découvertes de Jebel Irhoud font reculer les origines de notre espèce de 100 000 ans et révèlent un scénario évolutif complexe de l’humanité qui implique l’ensemble du continent africain, ont-ils souligné lors d’une conférence de presse à Paris, précisant qu’elle démontrent qu’il y a 300 000 ans, d’importantes modifications biologiques et comportementales avaient déjà eu lieu chez nos ancêtres directs à travers l’Afrique.

Les données génétiques sur les populations actuelles comme les trouvailles paléontologiques désignent sans ambigüité l’Afrique comme le continent d’origine de notre espèce Homo sapiens, ont-ils dit, expliquant que les restes fossiles découvertes sont celles de 3 adultes, un adolescent et un enfant.
Rédaction Infomédiaire