Infomédiaire Afrique –  Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’autoriser le décaissement d’une quatrième tranche de 34,9 millions de dollars en faveur du Togo, portant le total des décaissements depuis le début du programme de Facilité élargie de crédit (FEC) à environ 139,5 millions de dollars.

 

“Le rendement du programme a été satisfaisant. Tous les critères de rendement quantitatifs et trois des cinq repères structurels ont été respectés, ce qui permet le décaissement d’une quatrième tranche de 34,9 millions de dollars”, indique l’institution de Bretton Woods, lors de son conseil d’administration tenu lundi.

 

L’organisation multilatérale a salué, à cette occasion, les efforts de Lomé, visant à ramener la dette publique à des niveaux viables et faire progresser les réformes budgétaires, tout en invitant les autorités togolaises à rester fidèles à leur programme d’ajustement macroéconomique et de réformes, afin de se prémunir des dérapages.

 

Approuvé en mai 2017, le programme FEC, d’un montant de 241,5 millions de dollars, a pour objectif de consolider la stabilité macroéconomique et de promouvoir une croissance durable et inclusive.

 

Il vise à réduire le déficit budgétaire global de manière considérable en début de période afin d’assurer la viabilité à long terme de la dette et de la position extérieure, recentrer la politique économique sur une croissance durable et inclusive et corriger les faiblesses existantes du secteur financier.

 

 

Rédaction Infomédiaire