L’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN), la Société d’Accélération du Transfert de Technologies de Paris-Saclay (SATT Paris-Saclay), et l’Agence Française de Développement (AFD) ont signé, jeudi 4 juillet, une convention tripartite pour soutenir des projets de recherche appliquée dans le domaine de l’hydrogène décarboné.

Ce partenariat, financé par un don de 800.000 euros de l’AFD et du Trésor français, vise à promouvoir une économie décarbonée au Maroc, idéalement positionné pour devenir un acteur clé dans ce secteur.

La convention prévoit le lancement, au quatrième trimestre 2024, d’un appel à projets innovants dédié à la filière de l’hydrogène décarboné. Cet appel à projets permettra de sélectionner et d’accompagner pendant trois ans des initiatives franco-marocaines prometteuses. L’objectif est de développer des solutions technologiques innovantes pour répondre aux défis climatiques mondiaux et de soutenir la transition énergétique du Maroc.

Le partenariat a été annoncé en avril lors de la visite de Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

Lors de la cérémonie de signature à Rabat, Christophe Lecourtier, Ambassadeur de France au Maroc, a souligné l’importance de cet accord pour la promotion de la recherche appliquée et de l’innovation technologique.

Cet accord s’inscrit dans une dynamique de coopération bilatérale visant à soutenir la stratégie marocaine de transition énergétique. Il illustre la volonté des deux pays de collaborer pour un avenir durable en développant des technologies de l’hydrogène décarboné et en les transformant en produits industriels commercialisables.

Samir Rachidi, Directeur Général de l’IRESEN, a affirmé que l’appel à projets permettra de renforcer la filière hydrogène décarboné et de transformer les technologies émergentes en solutions industrielles.

L’implication de la SATT Paris-Saclay enrichira ce partenariat en matière de valorisation et de transfert des technologies développées vers le marché.

Xavier Apolinarski, Président de la SATT Paris-Saclay, a déclaré que leur collaboration avec l’IRESEN assurera l’analyse du potentiel des projets de recherche appliquée et leur transfert réussi vers le marché.