Les voies et les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) ont été au centre d’une réunion tenue mercredi par visioconférence entre le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah, et le directeur-général de l’IRENA, Francesco La Camera.

Lors de cette réunion, les deux parties ont rappelé le rôle important joué par le Royaume du Maroc depuis la phase de création de l’IRENA et son engagement effectif et continue dans toutes les initiatives visant le développement durable à l’échelle régionale et internationale, particulièrement à travers la promotion et l’encouragement de l’utilisation des énergies propres, indique le ministère dans un communiqué. 


A cet égard, Rabbah et La Camera ont salué l’excellence des relations de coopération entre le Maroc et l’IRENA, et appelé à la nécessité de les renforcer davantage en lançant des initiatives conjointes visant à promouvoir les énergies renouvelables et à accélérer la transition énergétique, tant au niveau régional qu’international. Les entretiens ont également abordé la place du Maroc et son rôle important pour développer les énergies renouvelables et améliorer l’accès aux énergies durables dans les pays africains, vu les expériences qu’il a accumulées à travers son modèle énergétique, qui vise en particulier le développement de l’utilisation des énergies renouvelables et leurs applications.


Dans ce contexte, les deux responsables ont souligné l’importance de mettre en place un “Energy Business Model” pour soutenir les investissements énergétiques dans les pays africains, notamment par l’implication des secteurs public et privé.
Au terme de la réunion, les deux parties ont convenu de mettre en place un groupe d’experts marocains et de l’IRENA en vue d’établir un nouveau cadre de partenariat et une feuille de route pour sa mise en œuvre.