Infomediaire Maroc – Le renforcement de la coopération dans le domaine du tourisme a été au centre d’entretiens entre la secrétaire d’État chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb, et le Président directeur général du groupe de tourisme TUI, Friedrich Joussen, qui a effectué une visite de travail au Maroc du 1er au 2 juillet. Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre des activités de renforcement des partenariats avec les principaux tours opérateurs internationaux, visait à tirer davantage profit des destinations de Marrakech et d’Agadir où le groupe gère une dizaine d’établissements, indique un communiqué du Secrétariat d’Etat.

Elle a été également l’occasion d’explorer de nouvelles opportunités d’investissement touristique dans le Royaume, avec au programme la visite d’Essaouira et de 3 stations du plan Azur, à savoir Taghazout, Mogador et Oued Chbika, selon le communiqué.

A l’issue de ces visites de terrain, les 2 parties ont également passé en revue les atouts de la station de Saidia et discuté des prochaines étapes à prévoir en vue de leur concrétisation dans un cadre de partenariat renouvelé, innovant et mutuellement bénéfique, poursuit la même source.

Les 2 responsables ont aussi convenu des actions à mettre en place, à court terme, plus spécifiquement le renforcement de la connectivité aérienne, pour augmenter la part du marché du groupe au Maroc et accélérer le développement des flux des touristes étrangers envoyés par TUI dans le Royaume, particulièrement en provenance d’Allemagne, du Royaume-Uni et des pays scandinaves.

Pour rappel, TUI Group, qui est une société multinationale de voyage et de tourisme dont le siège est à Hanovre, en Allemagne, compte environ 3 500 agences de voyage, 285 hôtels, plus de 100 avions, 10 navires de croisière et 79 tours opérateurs dans 31 pays. Il est considéré comme le plus grand groupe de tourisme au monde.

Rédaction Infomediaire.