Les mesures de confinement décrétées pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus vont aggraver la pauvreté et les vulnérabilités parmi les 2 milliards de travailleurs de l’économie informelle à travers le monde, a indiqué ce jeudi l’Organisation internationale du Travail (OIT).

“Les mesures de confinement et d’endiguement du COVID-19 menacent d’accroître les niveaux de pauvreté relative des travailleurs de l’économie informelle dans le monde, jusqu’à 56 % dans les pays à faible revenu”, précise une nouvelle note d’information publiée par l’OIT.

Dans les pays à revenu élevé, fait observer l’organisation, “on estime que les niveaux de pauvreté relative des travailleurs informels devraient augmenter de 52 %, tandis que dans les pays à revenu intermédiaire supérieur la hausse est estimée à 21%”.