Après le succès de la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Casablanca–Tanger, l’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer une étude sur le trafic et la rentabilité de la LGV Kénitra-Marrakech pour, éventuellement, le lancement des travaux de cette ligne.

Mais il y a également la ligne Agadir-Marrakech qui est également attendue. Elle devrait relier pour la première fois la capitale du sud au réseau national de chemin de fer. Ceci s’inscrit “dans le cadre du programme ferroviaire 2040″, rapporte le site Chantiers du Maroc. A suivre !