Le Real Madrid a annoncé, ce jeudi, le lancement d’un projet visant à transformer son stade Santiago Bernabéu en espace adapté pour entreposer du matériel médical destiné à lutter contre la pandémie de coronavirus en Espagne.

“En collaboration avec le Conseil supérieur des sports, le stade Santiago Bernabéu va devenir un espace adapté pour stocker les dons en matériel sanitaire des entités et entreprises, notamment celles liées au sport, destiné à lutter contre cette pandémie”, a indiqué le club espagnol dans un communiqué, publié sur sa page web.

“Tout ce matériel sera livré aux autorités sanitaires espagnoles, afin de permettre une utilisation optimale et efficace de ces ressources, si nécessaires face à l’actuelle urgence sanitaire”, a précisé la même source.

Le Real Madrid a souligné que ce mécanisme sera complémentaire à ceux qui, à des fins de solidarité, peuvent être activés par le gouvernement, relevant que le ministère de la Santé sera chargé d’allouer les dons aux centres et entités qui en ont le plus besoin.

Selon le dernier bilan donné ce jeudi par le ministère de la Santé, le nombre de cas de contamination au coronavirus a atteint 56.188 en Espagne, en hausse de 8.578 en 24 heures, tandis que celui des décès est passé de 3.434 à 4.089.

Lors de la conférence de presse tenue à l’issue de la réunion du comité de gestion technique du coronavirus, le directeur du Centre de coordination des alertes et urgences sanitaires au ministère de la Santé, Fernando Simón, a souligné que 3.679 personnes sont placées en soins intensifs, soit 16,2% de plus en 24h, et 7.015 ont été guéries, ce qui représente 12,5% du nombre total de personnes infectées.

“Le nombre de personnes rétablies augmente de jour en jour. C’est un bon signe, mais nous devons être prudents par rapport aux chiffres”, a-t-il dit, notant que l’augmentation des cas de contamination est “inférieure” à celle enregistrée au cours des semaines précédentes.

“Nous nous approchons de plus en plus du pic de l’épidémie et de l’objectif de commencer à voir descendre” la courbe des cas, a lancé le responsable. M. Simon a révélé que le coronavirus a fait 655 nouveaux décès en Espagne en 24 heures, portant à 4.089 le nombre total de morts depuis l’apparition du virus, faisant savoir que près de 87% des victimes ont plus de 70 ans.

Pour sa part, le ministre de la Santé, Salvador Illa, a estimé que les données des derniers jours montrent un “changement de tendance” et que “le nombre des cas pourrait être en train de s’approcher de son maximum”. L’Espagne est placée depuis le 15 mars en état d’alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l’expansion du nouveau coronavirus.

Le Congrès des députés espagnol (Chambre basse du Parlement) a adopté, dans la nuit de mercredi à jeudi, la prolongation de l’état d’alerte de quinze jours supplémentaires jusqu’au 11 avril prochain, pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus, une mesure qui a été approuvée mardi par le Conseil des ministres.