Infomédiaire Afrique –  L’Union européenne a mis 50 millions d’euros à la disposition du Mali, destinés à la mise en œuvre de réformes structurelles liées à l’amélioration de la sécurité, de la gouvernance et de l’accès aux services sociaux de base dans le pays, a annoncé, lundi, le ministère malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

 

Un accord a été signé, à cet effet, par le Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, et la ministre malienne des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Kamissa Camara, à Nouakchott, en marge de la Conférence de coordination des partenaires et des bailleurs du G5 Sahel, tenue la semaine dernière.

 

Ce montant permettra d’augmenter les enveloppes des programmes d’appui budgétaire en cours au Mali, visant à accompagner la mise en œuvre de réformes dans des secteurs stratégiques sur le court terme, qui permettront de renforcer la sécurité sur le territoire malien, de lutter contre la corruption, d’améliorer l’accès à l’éducation élémentaire, en particulier, pour les filles, d’améliorer l’accès à une justice équitable, d’augmenter l’offre de formation professionnelle et de réduire l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, selon la même source.

 

Le Commissaire européen a indiqué que “ces fonds supplémentaires seront versés pour accompagner les progrès que les autorités maliennes se sont engagées à réaliser auprès du peuple malien, dans la mise en œuvre des réformes structurelles”.

 

 

Rédaction Infomédiaire