Infomédiaire Afrique – Le Ghana a lancé, mardi, la Ghana Commodity Exchange “GCX”, une plateforme en ligne pour l’achat et la vente de produits agricoles cotés, la première du genre en Afrique de l’Ouest et l’une des trois à opérer sur le continent africain.

Cette bourse vise à fournir aux agriculteurs l’accès aux informations sur les prix en temps réel, de meilleurs profits et productivité, tout en réduisant la segmentation du marché et augmentant la qualité des exportations.

“GCX est un marché réglementé en ligne qui lie les acheteurs et les vendeurs de produits qui garantit la qualité, la livraison et le règlement rapides des produits”, a indiqué le président ghanéen, Nana Akufo Addo, lors du lancement de cette bourse.

Le gouvernement détient actuellement 100% des actions de la GCX, a fait savoir le chef d’Etat ghanéen, notant qu’au cours des 12 premiers mois, la plateforme commercialiserait des aliments de base, notamment du maïs, du soja, du riz et de l’arachide.

Cependant, après 12 mois de négoce, le GCX commercialiserait de la noix de cajou, du cacao, et des légumes, a-t-il précisé, soulignant qu’après trois années d’échanges, le GCX commercialiserait des métaux, des minéraux, du pétrole et du gaz.

“Le gouvernement veillera à ce que le Ghana Commodity Exchange favorise une productivité élevée, une stabilité des prix, une augmentation des exportations et une réduction des importations de produits de base”, a souligné le président ghanéen.

La Bourse, à la lumière de la nouvelle zone de libre-échange régionale et continentale, peut positionner le Ghana comme la première plaque tournante de l’agriculture en Afrique de l’Ouest, a-t-il ajouté.

Rédaction Infomédiaire