Infomédiaire Maroc – La participation aux réseaux sociaux, au cours des trois derniers mois de 2017, a concerné 94,3% des internautes âgés de 5 ans et plus, selon une enquête annuelle de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

La fréquentation des réseaux sociaux est quotidienne pour huit personnes sur dix dont près de la moitié y consacrent plus d’une heure, précise l’ANRT dans un communiqué sur les principaux résultats de cette enquête sur l’accès et l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication par les individus et les ménages en 2017.

Réalisée en collaboration avec le ministère de l’Industrie, de l’investissement et de l’économie numérique, la Haute autorité de la communication audiovisuelle, le Conseil économique, social et environnemental et le Haut-commissariat au plan, durant le 1er trimestre 2018, ladite enquête fait également ressortir que 98,4% des internautes âgés de 15 à 24 ans ont participé aux réseaux sociaux. S’agissant du temps passé sur internet, le Maroc se situe au-dessus de la moyenne mondiale de près de 8 points en termes d’internautes (54% de la population mondiale est connectée), indique la même source, ajoutant que l’utilisation d’Internet est quotidienne pour deux internautes sur trois.

En outre, L’ANRT relève que près de trois internautes sur dix accèdent à Internet au moins une fois par semaine et environ la moitié des internautes passent plus d’une heure sur Internet via un téléphone mobile, notant que la grande majorité préfère recourir à des connexions mobiles, notamment dans le rural.

Côté sécurité, ladite enquête fait ressortir que les internautes marocains ne “se sentent” pas encore concernés par la sécurité des systèmes informatiques et la protection des données, précisant que seuls 21,4% des individus seraient conscients des risques et des menaces de l’utilisation d’Internet sans outils de protection et près de 76% des internautes ne se protègent pas contre les risques d’Internet parce qu’ils n’ont pas d’information sur les outils existants.

L’enquête a pour objectif de relever le niveau d’équipement et d’usage des technologies de l’information au Maroc et de suivre son évolution et ses principales tendances.

Pour l’année 2018, une mise à jour a été apportée à la méthodologie de l’enquête en vue d’améliorer la fiabilité des résultats en adoptant, en concertation avec le HCP, une méthode d’échantillonnage probabiliste ayant permis d’adresser un échantillon de 12.000 ménages et individus.

Le dispositif de l’enquête a été enrichi et de nouveaux indicateurs ont été introduits au niveau du questionnaire administré lors de l’enquête de cette année, pour tenir compte de certaines questions et indicateurs spécifiques des partenaires institutionnels précités.

Rédaction Infomédiaire