Infomédiaire Maroc – Le secteur automobile a affiché une cadence de réalisations sans précédent avec 70 milliards de dirhams (MMDH) de chiffre d’affaires à l’export (60 milliards en 2016), 15 000 nouveaux emplois directs créés et 42 projets d’investissements lancés d’un montant de 15,5 MMDH, a indiqué le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

En 2017, le tissu productif s’est considérablement élargi, la palette des métiers s’est étoffée et la destination Maroc “s’est forgée une renommée mondiale”, s’est réjoui Elalamy, qui a en outre relevé qu’avec une capacité de production de 650 000 véhicules par an que “nous ambitionnons de porter à 1 million d’ici 2020, le Royaume s’apprête à intégrer le top 10 des plateformes de production automobile dans le monde”.

Et d’ajouter qu’avec les 80 597 postes créés, “nous concrétisons déjà 90% de l’objectif à horizon 2020. Le taux d’intégration locale qui est de l’ordre de 55% actuellement sera porté à 65% d’ici 2020”.

Rédaction Infomédiaire