Infomediaire Maroc – Des inspecteurs marocains, arabes et africains ont pris connaissance des inspections réglementaires des installations nucléaires dans le cadre d’une formation organisée à Rabat à l’initiative de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR).

Initié en collaboration avec le Centre national de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN), l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le Réseau des autorités arabes de sûreté nucléaire (ANNuR) et le Forum africain des autorités de sûreté nucléaire (FNRBA), cet atelier, qui se poursuit jusqu’au 16 novembre, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de coopération régionale d’AMSSNuR visant le renforcement du positionnement de l’agence en tant qu’autorité leader et modèle pour les pays africains et arabes.

S’exprimant à l’ouverture de cet événement, le Directeur général d’AMSSNuR, Khammar Mrabit, a indiqué que cet atelier constitue une occasion de discuter des fondements et des normes internationales de sûreté nucléaire concernant le programme d’inspection des réacteurs de recherche dans les pays africains et de fournir des informations pratiques aux inspecteurs représentant les autorités de sûreté, en vue de renforcer leurs capacités en matière d’inspections réglementaires de ce type d’installations nucléaires.

“Nous comptons présenter et partager avec les autres autorités arabes et africaines l’expérience acquise dans le domaine d’inspection du réacteur de recherche opéré par le CNESTEN depuis 2009, pour lequel un programme pluriannuel couvrant tous les volets de sûreté nucléaire a été mis en place avec l’aide de l’AIEA” a-t-il ajouté.

Rappelant que la création d’AMSSNuR, s’inscrit en conformité avec les conventions, normes et orientations internationales en matière de sûreté et sécurité nucléaire et radiologique et des garanties nucléaires dans lesquelles le Maroc s’est engagé au niveau international, M. Mrabit a souligné l’engagement de tous les acteurs nationaux afin de permettre au Royaume d’atteindre et de maintenir un haut niveau de sûreté et de sécurité nucléaire.

De son côté, le coordinateur du Réseau des autorités arabes de sûreté nucléaire, Daw Mosbah a relevé que cet atelier est l’occasion de s’informer sur les différentes recommandations de l’AIEA en termes de renforcement de la sûreté des réacteurs de recherche et de partager leurs propres expériences dans ce domaine.

“Nous œuvrons d’arrache pied pour revigorer l’infrastructure nucléaire à même de garantir la sûreté de ces réacteurs nucléaires de recherche”, a-t-il indiqué.

Le programme d’inspection est inscrit dans le cadre de la stratégie mise en place par AMSSNuR depuis 2016 en vue de renforcer la sûreté et la sécurité dans toutes les installations et les activités utilisant des sources de rayonnements ionisants, conformément aux dispositions de la loi 142-12, aux engagements internationaux du Maroc et aux normes et orientations internationales en la matière.

Rédaction Infomediaire.