Le volume des investissements dans le secteur touristique a atteint 8 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2023, a annoncé, mardi à Rabat, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor.

En matière d’accélération et de développement des investissements dans l’hébergement ou le divertissement touristique, des marques mondiales réputées montrent un intérêt croissant pour investir au Maroc, tandis que des Sociétés de développement régional ont été créées spécifiquement pour les petites et moyennes entreprises et que le programme « Go Siyaha » a été lancé pour accompagner 1.700 entreprises touristiques, a souligné Ammor dans sa réponse à une question sur le bilan du secteur touristique au Maroc, lors de la session hebdomadaire des questions orales à la Chambre des Conseillers.

Elle a, en outre, indiqué que le Maroc a une vision claire pour le secteur touristique visant à atteindre 26 millions de touristes à l’horizon 2030, avec le lancement de la feuille de route 2023-2026, dotée d’un budget de 6,1 MMDH, qui commence déjà à porter ses fruits et qui repose sur un nouveau concept d’offre touristique axé sur l’expérience du touriste à travers 9 filières thématiques et 5 filières transverses.

Pour mettre en œuvre cette feuille de route, 7 contrats régionaux ont été signés jusqu’à présent dans les régions de Fès-Meknès, Béni Mellal-Khénifra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Drâa-Tafilalet, Dakhla-Oued Eddahab, Souss-Massa et l’Oriental, en plus du développement de 5 contrats pour les autres régions, a-t-elle précisé.

Après seulement 14 mois de mise en œuvre de la feuille de route, la ministre a fait savoir qu’un bilan significatif a été enregistré, notamment le lancement de la campagne promotionnelle « Maroc, Terre de Lumière » sur 20 marchés mondiaux, l’augmentation de 22% du nombre de sièges de transport aérien en 2023, et la signature d’un partenariat avec la compagnie Ryanair pour désenclaver plusieurs régions, comprenant l’ouverture de 24 lignes aériennes internationales et 11 lignes aériennes nationales.

Concernant le tourisme interne, Mme Ammor a rappelé que deux filières y ont été dédiées, à savoir le tourisme balnéaire et le tourisme dans les espaces naturels, avec des projets phares comme le « Dino Park » et 3 parcs naturels à Ifrane, Toubkal et Souss-Massa, la station verte d’Oukaïmeden et Khénifra, ainsi que deux parcs de loisirs à Casablanca et Marrakech.

Et de relever que le nombre de touristes a atteint 5,9 millions au cours des cinq premiers mois de l’année en cours, soit une augmentation de 770.000 touristes par rapport à la même période en 2023.

Le secteur touristique du Royaume enregistre des réalisations record, et durant l’année 2023, le Maroc a accueilli 14,5 millions de touristes et a généré 105 MMDH en devises, a-t-elle soulevé, notant que 135 nouvelles unités d’hébergement touristique ont été ouvertes.