Le président Donald Trump a reconnu à demi-mots dimanche la victoire de son adversaire démocrate et président élu Joe Biden à l’élection présidentielle américaine, soit huit jours après l’annonce des résultats ayant donné l’ancien vice-président de Barack Obama vainqueur du scrutin.


“Il a gagné parce que l’élection était truquée”, a lancé Donald Trump sur Twitter dimanche matin, en allusion à la victoire de Joe Biden, qui a gagné au total 306 voix au collège électoral, contre seulement 232 pour Trump.


Trump a refusé jusqu’ici de concéder sa défaite et de reconnaitre la victoire de Biden à la présidentielle, en avançant, sans preuves tangibles, que le scrutin était émaillé de fraude.


Mais son tweet de dimanche a retenu l’attention des commentateurs, car il s’agit de la première fois qu’il reconnait même implicitement la victoire de Biden depuis l’annonce des résultats.