La première compagnie européenne de transport aérien Lufthansa a annoncé, vendredi, la reprise de ces activités à partir du mois de juin prochain sur fond de levées des restrictions liées à l’épidémie de nouveau coronavirus.

Au total, 80 appareils seront réactivés selon le nouveau plan de vol en vigueur à compter de juin, signifiant que “106 destinations” au total vont pouvoir être desservies, principalement en Allemagne et en Europe, précise le groupe dans un communiqué.

A partir de juin, 160 avions de ligne seront à nouveau en service opérés par la compagnie éponyme et ses filiales Eurowings et Swiss.

Ce total inclut les 80 appareils qui ont dernièrement servi à rapatrier des passagers éparpillés dans le monde.

Le groupe explique que la reprise partielle des vols est due à “l’intérêt croissant des clients pour les voyages aériens” au moment où les hôtels et restaurants rouvrent lentement et les visites sont autorisées à nouveau après des semaines de confinement.

“Avec toute la diligence requise, nous permettons maintenant aux gens de rattraper leur retard et de vivre ce dont ils ont dû se passer pendant longtemps”, explique Harry Hohmeister, membre du directoire de Lufthansa.

Lufthansa a engagé des négociations avec le gouvernement fédéral pour mettre en place un plan de sauvetage de 9 milliards d’euros.

Lufthansa, frappé par les conséquences économiques de la crise sanitaire liée au coronavirus, envisage également une nationalisation partielle du groupe pour éviter la faillite.