Infomediaire Maroc – Le Maroc a toujours considéré que l’investissement privé est un levier indispensable du développement du secteur agricole, a affirmé, mardi à Marrakech, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Le secteur agricole marocain a “pris le parti de mettre l’investissement au centre de l’équation”, a souligné Akhannouch, qui s’exprimait à l’occasion du Forum Mondial “Investissements responsables du secteur privé dans l’alimentation et l’agriculture” soutenu par l’Union européenne et organisé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Dans ce cadre, il a relevé que la stratégie agricole marocaine a positionné la promotion de l’investissement en tant que pivot de développement avec un rôle important réservé au secteur privé, notant que le secteur agricole offre actuellement d’importantes opportunités d’investissement à tous les niveaux de la chaîne de valeur, notamment la production, la valorisation, la commercialisation et l’export en passant par la logistique.

Dans ce sens, il a précisé que depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV) en 2008, l’investissement privé dans l’agriculture s’est élevé à plus de 60 milliards de dirhams (MMDH), poursuivant que ce secteur au Maroc justifie également d’expériences réussies de partenariats public-privé (PPP), un modèle qui a été privilégié pour mener à bien des projets structurants dans certaines régions du Maroc.

Rédaction Infomediaire.