Infomédiaire Afrique – Le gouvernement ghanéen a signé, mardi, un mémorandum d’accord avec le constructeur automobile Nissan pour la mise en place d’une usine d’assemblage automobile, “qui fera du pays la plaque tournante des ventes de voitures Nissan en Afrique de l’Ouest”.

“Nissan vise à être le premier constructeur à assembler des véhicules au Ghana, en s’appuyant sur son leadership sur le marché ghanéen”, a indiqué le directeur général de Nissan en Afrique, Mike Whitfield, notant que les modèles Nissan ont représenté plus de 32% des ventes de véhicules au Ghana en 2017.

“Nous voulons renforcer notre leadership en aidant le gouvernement à créer un environnement propice à la réussite du secteur de la construction automobile au pays”, a-t-il noté, soulignant que l’objectif de cet accord est de promouvoir le développement des infrastructures, la création d’emplois et le développement des compétences au Ghana.

Pour sa part, le président ghanéen Nana Akufo-Addo s’est félicité de la décision de Nissan de créer une usine d’assemblage automobile au Ghana, relevant que son gouvernement s’est lancé dans une démarche visant à attirer des investisements directs étrangers.

Rédaction Infomédiaire