Le célèbre escroc américain Bernard Madoff, dont le nom est devenu synonyme de fraude financière, est mort mercredi à l’âge de 82 ans alors qu’il purgeait une peine de 150 ans dans une prison fédérale.

Son décès, survenu mercredi au centre médical fédéral de la prison de Butner, en Caroline du Nord, a été confirmé par le Bureau américain des prisons. La cause du décès n’a pas été communiquée.

Madoff a plaidé coupable en 2009 à un système de Ponzi qui, selon les enquêteurs, a commencé au début des années 1970. Il a escroqué jusqu’à 37.000 personnes dans 136 pays sur quatre décennies avant qu’il ne soit arrêté le 11 décembre 2008, après que ses deux fils l’aient dénoncé.

Madoff a mené une carrière légendaire à Wall Street, offrant des rendements astronomiques à ses investisseurs, parmi lesquels figuraient le réalisateur Steven Spielberg, les acteurs Kevin Bacon et Kyra Sedgwick et le propriétaire des New York Mets, Fred Wilpon.

Il a été président du Nasdaq pendant plusieurs années dans les années 1990 et a amassé une immense fortune et des biens de luxe. En février 2020, il a demandé à la justice une libération anticipée, affirmant qu’il souffrait d’une insuffisance rénale terminale et que son espérance de vie était inférieure à 18 mois. Mais le bureau du procureur des États-Unis pour le district sud de New York a déclaré que le crime commis par Madoff était “sans précédent par sa portée et son ampleur”, ce qui est une “raison suffisante” pour rejeter la demande.