Le ministre de la Santé, Salvador Illa, a indiqué vendredi que tous les voyageurs arrivant en Espagne à partir de lundi prochain seront soumis à trois contrôles primaires.

 

Ainsi, les voyageurs doivent remplir un document contenant les données de localisation et des informations personnelles sur le Covid-19, a précisé le ministre lors d’un point de presse.

 

En outre, ils devront se soumettre à un contrôle de température et à un contrôle visuel, a-t-il ajouté, faisant savoir que si un passager présente des symptômes douteux, il “sera évalué par un médecin”.

 

“Il y aura un nombre suffisant de personnel pour soumettre tous les voyageurs aux trois contrôles primaires”, a insisté M. Illa, qui a exclu les tests PCR “massifs” sur toutes les personnes arrivant dans pays.

 

Le gouvernement espagnol a pris la décision d’avancer au 21 juin la reprise de la libre circulation avec l’ensemble des pays européens, à l’exception du Portugal.

 

La quarantaine imposée depuis le 15 mai aux voyageurs arrivant en Espagne sera également levée le 21 juin.

 

L’Espagne commencera à partir du 1er juillet à rouvrir ses frontières aux voyageurs venant de pays non-européens où la situation de l’épidémie est similaire ou plus favorable que dans l’UE.