La directrice des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Dr Rochelle Walensky, a mis en garde vendredi contre la propagation alarmante des cas de Covid-19 parmi les Américains qui ne sont pas vaccinés.

 

“Cela devient une pandémie de personnes non vaccinées”, a déclaré Dr Walensky lors d’un point de presse à la Maison Blanche. “Nous observons des flambées de cas dans des régions du pays où la couverture vaccinale est faible, car les personnes non vaccinées sont à risque”, a-t-elle souligné.

 

Les Etats-Unis enregistrent une moyenne d’environ 26 000 cas par jour, soit une augmentation de près de 70% par rapport à la moyenne des sept jours précédents, a indiqué Mme Walensky. Les hospitalisations sont également en hausse, à environ 2 790 par jour, soit une augmentation de 36% par rapport à la semaine précédente, tandis que les décès sont en hausse de 26%, à 211 par jour.

 

La quasi-totalité des hospitalisations et des décès concernent des personnes non vaccinées, a fait remarquer la directrice des CDC, affirmant que 97 % des personnes qui entrent à l’hôpital avec le COVID-19 ne sont pas vaccinées.

 

“La bonne nouvelle est que si vous êtes entièrement vacciné, vous êtes protégé contre le COVID sévère, l’hospitalisation et le décès, et vous êtes même protégé contre les variantes connues, y compris la variante delta, qui circulent dans ce pays”, a relevé Mme Walensky. “Si vous n’êtes pas vacciné, vous restez à risque”, a-t-elle ajouté.

 

Les États qui connaissent une flambée des cas, notamment l’Arkansas, le Missouri, la Floride et le Nevada, ont des taux de vaccination relativement faibles, oscillant autour de 50 % de la population ayant reçu au moins une dose, selon les données du site de suivi Covid Act Now.

 

En comparaison, la pandémie est sous contrôle dans les Etats du Nord-Est, à l’instar du Vermont et du Massachusetts, qui ont un taux de vaccination à 70%.