Infomédiaire Maroc – “Concernant l’impact de la réforme du régime de change sur l’économie et le pouvoir d’achat des citoyens, les scénarios élaborés par Bank Al-Maghrib et le Ministère de l’Economie et des Finances indiquent, sur la base des données disponibles et d’une l’éventuelle dévaluation du dirham de 2,5%, que l’impact de la réforme sur la croissance en 2018 sera positif et atteindra + 0,2%. En ce qui concerne l’inflation, il faut s’attendre dans le cas extrême à une inflation additionnelle de 0,4%, pour atteindre un taux d’inflation de 2% en 2018 selon le scénario de la Banque centrale. A titre d’exemple, le prix du gasoil enregistrera une hausse de 0,15 dirhams par litre, passant ainsi de 9,6 dirhams/litre à 9,75 dirhams/litre”.

Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib

Rédaction Infomédiaire