Infomédiaire Maroc – “Atterrir sur Mars est l’une des prouesses scientifiques les plus improbables en termes d’exploration planétaire, étant donné que le taux de réussite n’est que de 40%. Un taux d’échec de 60% rend bien évidemment les choses compliquées, mais aussi passionnantes si elles venaient à aboutir”.

Kamal Oudrhiri, Responsable du Département des Etudes Planétaires à la NASA

 

Rédaction Infomédiaire