Le Prix Nobel de médecine 2019 a été attribué conjointement aux Américains William G. Kaelin et Gregg L. Semenza et au Britannique Sir Peter J. Ratcliffe, a annoncé, ce lundi, l’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska à Stockholm, l’organe qui attribue le Prix Nobel de médecine.

Les nouveaux lauréats ont été sacrés “pour leurs découvertes sur la façon dont les cellules détectent et s’adaptent à la disponibilité en oxygène”, a motivé l’Assemblée. Les trois chercheurs “ont identifié une machinerie moléculaire qui régule l’activité des gènes en réponse à différents niveaux d’oxygène.

Les découvertes majeures des lauréats du prix Nobel de cette année ont révélé le mécanisme d’un des processus d’adaptation les plus essentiels de la vie”, selon la même source.