Les ventes de voitures neuves au Maroc sont reparties de plus belle au premier trimestre de cette année, défiant les effets néfastes de la pandémie avec une progression à deux chiffres.

Après un épisode pour le moins difficile en 2020, où les concessionnaires ont fait les frais des mesures de confinement, le secteur démarre cette année sous de bons auspices et les Showrooms renouent de nouveau avec les férus de l’automobile.

D’après les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves se sont situées à 44.163 unités au titre des trois premiers mois de 2021, en progression de 37,4% par rapport à fin mars 2020.

Plusieurs marques ont vu leurs modèles gagner du terrain, à l’instar de Dacia, best-seller historique du segment de “voitures particulières” (VP), qui a écoulé 11.349 unités (+25,1%) ou encore Renault et Hyundai avec 5.133 et 3.140 immatriculations.

Le concessionnaire américain Ford, dont le nouveau Kuga a été élu voiture de l’année 2021 au Maroc, a amélioré ses ventes de 75,71% à 1.172 unités, tandis que Citroën et Fiat ont réussi à écouler respectivement 1.760 et 1.258 voitures, en croissance de 11,25% et 7,16%.