Infomédiaire Maroc – La 2ème édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN se tient à la Place Bab Jdid à Marrakech, du 26 au 30 septembre, sous le thème “la sûreté nationale, police citoyenne”. Et à cette occasion, la lumière a notamment été faite sur les Brigades Centrales d’Intervention (BCI) relevant de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

Ces Brigades se veulent un service très performant, combien même mobilisé au plan national, à travers ses unités régionales (BRI), pour faire face aux cas de crise sécuritaire majeure et assurer ainsi la paix et la quiétude des citoyens.

Depuis sa création par la DGSN dans le cadre de la mise en application d’une stratégie novatrice “proactive et citoyenne”, ce groupe d’élite illustre éloquemment l’intérêt tout particulier accordé par cette institution aux priorités d’efficacité, de célérité et de proximité dans les actions à entreprendre afin de faire face aux éventuels dangers et menaces sécuritaires qui guettent le Royaume.

Ce corps de police a pour mission principale de mener avec vigilance et fermeté des interventions en situation de crise, notamment les prises d’otages, l’appui considérable aux autres corps de la police dans des situations majeures, le transfert de prisonniers d’un haut degré de risque, l’escorte des armes, les situations de troubles à l’ordre public, le serre-file des personnalités VIP, les arrestations des forcenés et les interpellations à domicile.

Rédaction Infomédiaire