L’Académie Hassan II des Sciences et Techniques organise, les 25, 26, et 27 février 2020, sa 15ème session plénière solennelle annuelle sous le thème « Patrimoine naturel et développement durable ».

Outre les membres de l’Académie, d’éminentes personnalités scientifiques invitées, du Maroc et de l’étranger, animeront les travaux des différentes séances de la session, notamment d’Allemagne, d’Espagne, de France, et du Portugal.

Le sujet scientifique général retenu pour cette session concerne le maintien de l’équilibre des écosystèmes de la planète Terre qui passe par la nécessité d’inventorier, de protéger et de préserver le patrimoine naturel. Cependant, la notion de patrimoine naturel englobant de très nombreux volets, cette session se focalisera à juste titre sur trois d’entre eux, particulièrement importants, à savoir la géologie, la forêt, et la problématique de l’eau.

De nombreuses questions se posent à ce sujet:

Comment sauvegarder notre patrimoine géologique, légendaire par sa grande diversité, par la présence de stratotypes, de fossiles particuliers et spectaculaires, ainsi que par ses curiosités géologiques; le Maroc n’est-il pas « le paradis du géologue », pays considéré à juste titre sur le plan géologique, comme un des pays où l’histoire du globe est relatée sur 4,5 milliards d’années.

Comment préserver nos écosystèmes forestiers ou boisés d’une dégradation rapide;

Comment développer une gestion rationnelle des ressources hydriques;

Comment promouvoir la recherche scientifique pour faire connaître ces richesses géologiques et forestières, ces ressources hydriques, mais aussi pour les préserver et les exploiter durablement;

Comment faire adhérer les populations à la préservation du patrimoine naturel et son développement durable.

La session plénière solennelle annuelle 2020 examinera cette thématique à travers différents aspects, en l’occurrence, la valorisation du patrimoine géologique marocain, le patrimoine minier et énergétique, le patrimoine forestier et les espaces boisés, le patrimoine hydrique, et elle veillera de façon particulière sur les défis de l’exploitation durable de ces éléments de patrimoine.

Plus de recherche-développement et plus de coordination entre les principaux intervenants (chercheurs, populations locales, ministères et autorités, entreprises) seront nécessaires à ce titre, d’autant qu’il y a une urgente nécessité à préserver ce patrimoine naturel marocain, et de façon particulière les sites d’importance globale sur les plans géologique, biologique, et écologique.

Les conclusions et recommandations de cette session permettront de contribuer à la sensibilisation de chacun d’entre nous sur l’importance de la préservation du patrimoine naturel national, et contribuer aussi à l’élaboration d’un projet de charte sur la protection de celui-ci et la création de sites de grand intérêt géologique, biologique et écologique.

Outre les présentations et les débats organisés dans le cadre de ce sujet scientifique général, et comme de coutume, le rapport d’activité de l’Académie pour l’année 2019 sera présenté et discuté à occasion de cette 15ème session plénière solennelle annuelle, comme y invite d’ailleurs le Dahir portant Loi instituant l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques. Par ailleurs, et pour ce qui les concerne, les six Collèges Scientifiques de l’Académie se réuniront pour faire le bilan de leurs activités en 2019, adopter leur programme d’action pour l’année 2020, et renouveler leurs instances élues.