Le Sénégal va étudier la possibilité d’instaurer un visa pour les étrangers qui ne résident pas dans l’espace CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), a fait savoir le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye.

“Nous sommes en train de procéder, à travers un projet, à des mécanismes dans le but d’identifier les étrangers. Cela passe nécessairement par le moyen leur permettant d’avoir l’autorisation de venir dans notre pays à travers l’octroi d’un visa”, a déclaré Aly Ngouille Ndiaye, sur les ondes d’une radio privée sénégalaise.

Cette décision répond à un souci sécuritaire qui va permettre de pouvoir identifier et filtrer les entrées et sorties dans le pays dans un contexte marqué par la montée en puissance du terrorisme, a dit le ministre, précisant que cette mesure ne concerne pas les pays de la CEDEAO qui ont des conventions de libre entrée et sortie dans l’espace communautaire.

Selon des médias locaux, si cette mesure venait à être appliquée, ça serait la deuxième fois que le pays adopte cette stratégie.

En effet, en 2013, le Sénégal avait institué un visa pour les étrangers. Cette mesure n’avait pas été bien perçue par les acteurs du secteur touristique, avant qu’elle ne soit supprimée deux ans plus tard.